Archives

Réfugiés belges de 14-18

En 1914 et 1915, de nombreuses familles belges et du nord de la France avaient fui devant la menace allemande pour se réfugier au sud de la Loire généralement. Ils sont partis dans la précipitation et les autorités françaises ont publié des listes de ces personnes afin que leurs proches puissent les situer. Il y .. read more

Canivet, araignée ou oiseau?

« Les deux ! » nous apprend Christophe Canivet (L. 026) qui a épluché d’anciens dictionnaires : Le canivet est une toile d’araignée en langue bretonne mais pas n’importe laquelle, celle de Vannes ( dictionnaire breton francais du dialecte de vannes publié à Rennes en 1895). C’est dans le Dictionnaire d’histoire naturelle (1823), que Christophe a trouvé .. read more

Triste nouvelle

Le Cousin Jeannot, notre regretté Président, Jean Canivet, de la lignée 001, s’en est allé ce 11 décembre 2017. Il y a plus de 40 ans, il avait jeté les bases de notre association, avant tout dans un esprit de convivialité. Peu à peu s’y est invitée la généalogie et l’Asbl la Grande Famille Canivet .. read more

Décès Lignée 001

Brigitte Canivet (Lignée 001) nous fait part du décès de sa maman Annette Dumetz, épouse veuve d’Edgard Canivet. Au nom de tous les cousins Canivet, nous lui envoyons le témoignage de notre affection.

Bientôt Noël :)

Et voilà, c’est déjà fini! Cous’ et Cousines s’en sont retournés chez eux en Belgique, en France, au Luxembourg et même au Brésil ! Heureusement les photos de Victor (Lignée 001) nous permettront de prolonger la fête. Nous préparons le traditionnel courrier de Noël : que ceux qui ne l’ont pas reçu l’an dernier se .. read more

1914-18 – Gaston Canivet au 72e RI

Laurent Soyer a consacré un  site  qu’il a dédié à son grand-père, François Louchart, soldat aux 72e et 272e RI pendant la guerre 1914-18. Il y recense les récits et mémoires de ses  compagnons d’arme dont Gaston CANIVET  : Gaston Canivet de la lignée 004 était né à Oisy-le-Verger (62) le 15 février 1894 , .. read more

LE CHAT DE LEAUPARTIE (V) – Comment un des petits-fils de René Canivet crut lui aussi être victime de diablerie

Le lien familial étant rétabli, revenons à Pierre LE VAILLANT et à la seconde affaire de Léaupartie. Quoiqu’en aient dit certains commentateurs et en premier lieu M. de Pautaumont, il demeurait non pas à Carentan, mais à Landes-s/-Ajon, près d’Evrecy. L’Eau Partie était peut-être la terre de ses aïeux, voire même la maison natale de .. read more

LE CHAT DE LEAUPARTIE (IV) – René Canivet devient René Maillard

Un demi-siècle plus tard, on évoqua à nouveau Léaupartie à propos de diableries. Ou du moins, c’est ce qu’on tenta de nous faire croire. Cette fois-ci, point de procès en sorcellerie, la mode en était passée. On était au siècle des Lumières et c’est par l’outil des Philosophes, le verbe livresque, qu’un autre sieur de .. read more

LE CHAT DE LEAUPARTIE (III) : René Canivet à Carentan, entre témoignage et légende

Mais c’est par son épouse que le même René devient maître de l’Eau Partie[1]. Lorsqu’il porta son témoignage, en 1646, René était encore un jeune marié, fraîchement installé à Carentan. L’année suivant ses noces, peut-être n’était-il pas encore accoutumé aux particularités et rumeurs locales. Chose certaine, René de CANIVET, son épouse et son beau-père, ne .. read more

LE CHAT DE LEAUPARTIE (I) – Le témoignage de René Canivet : un chat revenant du Sabbat

Il était une fois un pays de tourbières et de marécages, où la terre n’était pas vraiment de la terre, où l’eau n’était pas vraiment de l’eau. Aux abords de ces marais sans âge se trouvait la petite ville de Carentan. Et, tout près de cette cité, se dressait le manoir de Léopardi[1]. Oh ! .. read more