Warning: set_time_limit() has been disabled for security reasons in /home/clients/4d8411d3c20e25e13059a6ac80c72a99/web/wp-content/plugins/subscribe2/subscribe2.php on line 64
Lignées

Lignées

Une lignée est un groupe de personnes liées par des liens de parenté.

Dans notre cas, le choix de créer différentes lignées, même pour un petit nombre de sujets, est nécessaire pour la gestion générale du fichier. Il permet l’identification de chacun au fur et à mesure tout en permettant d’établir des correspondances par après. Petit à petit, grâce aux recherches dans les archives, des origines communes sont trouvées à certaines d’entre elles, ce qui nous autorise à fusionner des lignées.

La lignée (000) qui remonte le plus haut dans le temps est celle des Seigneurs du Roeulx dans la région de Tournai (BEL) et Cambrai (FRA). Elle est documentée par les travaux d’historiens basés sur la chronique de Gislebert de Mons notamment. Cette branche issue du Comte de Flandre Baudouin VII a donné naissance à Eustache III qui le premier sera surnommé Canivet ou Kanivet dans les textes (Baudouin d’Avesnes). Il décède entre 1220 et 1224. Celle lignée s’éteint avec Eustache VI Canivet décédé entre 1287 et 1288 sans descendance connue.
La plupart des lignées répertoriées dans le fichier de La Grande Famille Canivet remontent au début du 17e siècle, à la naissance des registres paroissiaux. Aller au-delà nécessite un travail de fourmi et la consultation de sources d’archives plus anciennes comme les minutes des actes notariaux.

Quelques unes sont plus anciennes :

La lignée 222 originaire de Rouen (76) dont l’ancêtre serait né vers 1495. Malheureusement elle ne comprend que 63 sujets; puis la lignée 006 des Canivet de la Rougefosse qui remonte à 1510. Ils sont originaires de Vierville (14) en Normandie.
Vient ensuite la lignée 010 dont le berceau est St-Saviour (Jersey) avec la naissance de Thomas vers 1513. C’est la plus ancienne lignée dont  les descendants contemporains sont identifiés. Membres de la Grande Famille, ils résident aujourd’hui au Canada.

D’autres se signalent par le nombre de leurs individus :

La lignée la plus nombreuse est la lignée 003 de Valenciennes (59) avec 7 363 sujets, puis la lignée 028 avec 4 213, également de Valenciennes mais encore sans lien avéré avec la précédente, puis vient la lignée 004 avec 2 383 sujets puis ensuite les lignées 014 – 1 139 sujets, lignée 049 – 1 138, lignée 129 – 1 059 sujets, lignée 002 – 965, lignée 001 – 910, 044 – 772, 048 – 703, 010 – 689, 053 – 572, 063 – 571, 007 – 482, 030 – 482, 009 – 468, 016 – 448, 165 – 418, 019 – 406, 151 – 395, 035 – 350, 013 – 334, 022 – 321, 023 – 262, 045 – 240, 150 – 237, 020 – 217, 006 – 192, 126 – 192, 018 – 190, 050 – 184, 077 – 170, 078 – 166, 005 – 158, 158 – 152, 227 – 140, 025 – 138, 060 – 128, 041 -127, 032 – 127, 026 – 122, 283 – 118, 274 – 117, 271 – 115, 279 -112, 021 – 106, etc.
La  dernière créée est la 300 (Nizon) du Finistère avec la découverte d’une nouvelle forme du patronyme : Kerganivet qui évolue en moins d’un siècle en Canévet.