On a retrouvé Louis Canivez !

Il n’a pas fallut longtemps au cousin Lucien CANIVEZ de Tertre, Lignée 003, pour retrouver Louis CANIVEZ..
C’est une erreur dans la date de naissance apparaissant dans l’article de presse qui pouvait laisser croire à la non identification du célèbre compositeur.

LOUIS CANIVEZ, CHEF DE LA PHILHARMONIE DE FOSSES.
Louis CANIVEZ fut un des chefs les plus prestigieux. Il est né à Binche le 24 avril 1837; à son arrivée à Fosses, était tuba solo à l’Harmonie Ste-Marie d’Oignies à Aiseau. Sous sa baguette, et par un travail acharné, la Philharmonique obtint d’éclatants succès. C’était un très grand musicien; il a écrit plus de 800 compositions; une des plus belles est celle qu’il dédia à ses deux petites-filles, Simone et Berthe. Il en dédia une autre à son petit-fils Richard. Il a écrit aussi la musique de nombreuses chansons de Jacques Bertrand:  » Pays de Charleroi « , “ L’hymne du Pays Noir ”, “ Reculotons-nous ”,  » El Quénzène au Mambourg « ,  » Sintès come èm cœûr bat « , et bien d’autres chansons célèbres. Mais pour les Fossois, il est surtout l’auteur de l’air des Chinels, notre signe de ralliement légendaire: c’était en 1869 et il a par là sans doute révolutionné la danse et la présentation de nos Chinels qui jusque là dansaient avec des sabots sur des airs de fifres et tambours, simples rigaudons, pour en faire la danse sautillante et surprenante que nous connaissons aujourd’hui.( Journal « Vers l’avenir » du 15 mars 1994).

Merci Lucien, on est rassuré, on a retrouvé Louis CANIVEZ de la Lignée 016.

Log in to post a comment.