Challenge AZ – Z comme CaniveZ

alphabet-162596_150Il y a maintenant une douzaine d’années, à l’occasion d’une rencontre triennale de la Grande Famille Canivet, nous avons fait la découverte du travail de fourmi déjà réalisé par nos cousins précurseurs de la recherche généalogique et de tout ce qui touche au patronyme.

Nous avons rencontré l’historien alors en charge de rassembler dans une banque de données généalogiques et dans « Le Livre de la Grande Famille Canivet »  tout ce que lui-même collectait ou que d’autres fourmis lui communiquaient.

Déjà curieux de nos ancêtres de la branche CAREL, nous nous sommes joints à l’équipe coordonnée par Jackie CANIVEZ, que nous tenons à remercier pour tout ce qu’il nous a appris, dont nous soulignons la rigueur dans la tenue de ses dossiers et ainsi lui rendre un hommage mérité.

Comme nous trouvions bizarre ce « Z » qui le distinguait parmi les CaniveT, il a expliqué que lorsque François 1er a institué la tenue de registres de Baptêmes, Mariages et Sépultures par les paroisses, peu nombreux étaient les gens sachant lire et écrire. La communication était orale et il suffisait que le déclarant soit enrhumé ( … parle du neZ…) ou que le prêtre soit un peu dur d’oreille pour qu’une distorsion survienne dans la transmission d’un patronyme.

Cette branche CaniveZ est originaire du nord de la France. Les Flandres ne sont pas loin. Faut-il voir dans ce « Z » une influence espagnole ? Mais alors, il faudrait peut-être lire « Caniveze » (comme dans Lopez, Rodriguez, Martinez…) et non « Canivé »…

Nous sommes tombés dedans et après avoir passé au peigne fin le bas pays de Caux en Normandie,  nous avons aussi feuilleté des registres dans la Manche et dans le Vexin normand. Cela a été l’occasion de rencontrer des gens passionnés et passionnants, de découvrir des histoires dont certaines sont même de l’HISTOIRE !

Nous sommes allés deux semaines à Salt Lake City fouiller dans l’immense banque de données mondiale des Mormons, qui nous ont réservé  un accueil bienveillant. C’était bien la moindre des choses car il s’est avéré qu’un proche de leur prophète avait épousé une Canivet !

Grâce à ces recherches, nous avons pu faire progresser la lignée 063 de deux générations.

A une autre occasion, nous avons joint deux lignées dans la 045.

Nous engageons tous ceux qui ont un peu de temps à se pencher sur leur généalogie. Ils y trouveront un enrichissement certain.

Auteurs : Jean-Pierre et Nicolle CAREL – CANIVET (lignée 063)

One Response to Challenge AZ – Z comme CaniveZ
  1. Selon les indications de mon grand oncle André CANIVEZ (lignée 028), qui fut sénateur maire de Douai, et effectua quelques recherches notamment à Escaudin (59), le changement d’orthographe du nom se serait produit vers 1800.
    Dans mes ancêtres figurent Pierre François CANIVET (1781-1852) dont le fils, François CANIVEZ (1803-1881). Mon grand oncle attribuait ce « Z » à l’habitude qu’avaient les secrétaires de mairie de l’époque de calligraphier les noms avec de grands arrondis. Lors d’un évènement suivant, le secrétaire de mairie suivant a lu cette calligraphie enrubannée comme CANIVEZ et l’a orthographiée avec un « Z » qui subsiste depuis lors. Je vous livre cette possibilité, car il est bien difficile d’avoir des certitudes, sauf à vérifier « de visu » sur les registres.
    Cordialement,
    Philippe CANIVEZ
    26/07/2014

Log in to post a comment.