Challenge AZ – W comme Washington County

Martha J Singleton (assise) et sa mère

Martha J Singleton (assise) et sa mère

antoineD1822signatureLe 27 mars 1853, Martha Jane Singleton, originaire de Virginie, épouse à Potosi, comté de Washington, Missouri, Antoine Dominique Canivet (1). Il dit être né le 15 juillet 1822 en France. Il peut signer au contraire de son épouse. La famille a gardé de Martha un portrait aux côté de sa mère.

C’est la première trace officielle que nous ayons d’ Antoine D. sur le territoire américain et sur terre tout court. Bien que sa date de naissance soit connue, toutes recherches a été veine jusqu’à présent pour la localiser plus précisément. Son histoire nous est rapportée par un de ses descendants, David Scott Canevit sur leur site généalogique : Descendants of Antoine Dominique Canivet .  Scott s’est basé sur le  livre de Arthur Kent Hall qui a publié un ouvrage à partir de ses conversations avec Arthur Jones et les souvenirs de sa grand-mère Mary Elisabeth Jones-Canavit.

Au sein de cette lignée 050, le patronyme a beaucoup changé ou, devrais-je dire, évolué de Antoine Canivet -que l’on trouve sous la forme Antoine Downegue Canevit en 1858, Antoine Kinnevat (2) ou même Nathaniel Kennavett en 1925 ou David ( ?) Canevit en 1945 (actes de décès de 2 de ses filles)- à Canaevit  puis Canavit pour une branche et Canevit pour une autre.

Mais revenons à l’histoire d’Antoine telle qu’elle est rapportée par la tradition familiale. Concernant ses origines d’abord, certains pensent qu’il venait de France via le Canada, d’autres qu’il était voué à la prêtrise et issu de famille influente…

Tombe d’Antoine Canavit

Quoi qu’il en soit, il apparaît dans le Missouri au moment où il épouse Martha Jane singleton, née le 22 septembre 1835 en Virginie. On ne sait où et comment ils se sont rencontrés mais en 1850, Martha habite déjà le comté de Washington, Missouri, où elle est inscrite avec sa mère Elizabeth McPeak, veuve  de Joshua Singleton. Après leur mariage, le couple va vivre dans le Missouri où naîtront leurs enfants. Ils s’installent en 1856 dans une ferme et Antoine achète 160 acres de terres le 16 août 1858. Ce document porte sa signature. Mais la guerre civile éclate aux États-Unis et la famille déménage dans l’Illinois en 1866 où vit la mère de Martha. cette dernière décèdera quelque smois plus tard. Antoine travaille dans une ferme. C’est là que naît le 15 février 1867 leur dernier enfant, Tandy Nathaniel. A peine un an plus tard, Antoine Dominique Canivet décède, le 18 avril 1868. Il est enterré à Lewistown, Illinois.

Martha et les enfants héritent des 160 acres de terres, du mobilier, d’une vache, de deux cochons, etc.. (3)

Elle se remaria en 1873 avec Jonas Scalf mais divorça rapidement car il semble avoir été violent avec les enfants et épousa en 1875 Daniel Harris auprès duquel elle termina sa vie.

En 1923, les descendants d’Antoine ont décidé d’ouvrir sa tombe en espérant y trouver des indices à propos de ses origines. On y a trouvé uniquement quelques pages abîmées d’une bible rédigée en allemand et français, sans plus d’information.

Les ascendants de Antoine Dominique Canivet sont toujours inconnus. Mais c’est peut-être était-ce ce qu’il voulait : tout recommencer à zéro…

D’après Scott Canevit (Lignée 050)

——

(1)Family Search.Org, IGI Record, Batch number M515901, retrieved 24 May 1999. Lists Antoine’s marriage to Martha Jane Singleton.

(2)1860 Shannon County, Moore Township Census listed Antoine « Kinnevat » as a farmer, 38 years old, born in France, and Martha (36) as Mistress of the House born in Virginia, and son James (8) born in Missouri

(3)Fulton County Historical and Genealogical Society, Murphy-Sedgwick Memorial Home, canton, Illinois, Volume 2, January 1 1918 to December 31, 1940, (september 1989), 190, Father of Rachel L. Canevit. Name given as Nathaniel Kennevitt

(4)Fulton County Courthouse Records, Adminstrator’s Bond dtd 4 May 1868, Antoine Canevit’s estate. The spelling of the name was Antoine Canivett

Log in to post a comment.